Pérennisons l’Ontario en réduisant les obstacles et en promouvant l’égalité des chances pour tous les étudiants

Mon programme « Envolez-vous » pour les études postsecondaires les rendra plus accessibles à tous les Ontariens, pas seulement aux personnes à revenu élevé

En tant qu’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et du Développement des compétences, je me soucie beaucoup de l’accès à l’enseignement postsecondaire ainsi que des pressions croissantes exercées sur les étudiants pendant qu’ils poursuivent leurs études supérieures et après avoir terminé leurs études. Doug Ford rend l’enseignement postsecondaire hors de portée de nombreux d’entre eux.

Les coupures du gouvernement conservateur créent des obstacles et nuisent aux étudiants :

  • Dans son premier budget, le gouvernement de Doug Ford a réduit de plus de 750 millions de dollars le financement du ministère de la Formation et des Collèges et Universités. Ce fut l’une des premières coupes ;
  • Le gouvernement a supprimé les frais de scolarité gratuits pour les étudiants à revenu faible ou moyen ;
  • Le gouvernement oblige les étudiants à payer des intérêts sur le RAFÉO pendant la période de grâce de 6 mois ;
  • Environ 1,5% du financement des collèges et universités de la province est actuellement lié aux « résultats de rendement de Ford ». C’est ainsi que le gouvernement de Doug Ford prévoit de tenir nos universités et collèges en otage dans leurs négociations;
  • Le gouvernement a mis en place la dérogation individuelle des frais non obligatoires pour les étudiants, ce qui met en danger de nombreux clubs et programmes de campus tout en économisant peu d’argent pour les étudiants

Le logement devient inabordable pour les étudiants et les jeunes qui commencent leur vie d’adulte. Près de 90% des personnes à faible revenu consacrent plus de 30% de leur revenu au loyer. Rien que l’année dernière, les loyers ont augmenté de 10% dans les centres urbains de l’Ontario, tandis que votre salaire moyen a augmenté de moins de 3%. L’anxiété face à l’avenir est à son plus haut niveau depuis des décennies, car les jeunes étudiants canadiens ne savent pas s’ils pourront se permettre de faire des études.

En moyenne, un étudiant ontarien obtient maintenant son diplôme avec 28 000 $ de dette (et ce, après avoir reçu un nouveau soutien du gouvernement libéral précédent). Cette somme va presque doubler grâce aux politiques du gouvernement de Ford. Les étudiants ont plus de mal à joindre les deux bouts. Certains s’accrochent à peine. De nombreux étudiants se demandent comment ils pourront se permettre d’acquérir les compétences requises pour le milieu de travail de demain.

Ma politique d’éducation créerait des opportunités pour les jeunes générations.

  • Restaurer chaque dollar qui a été coupé par Doug Ford du secteur des études postsecondaires (ce qui équivaut à 750 millions de dollars). C’est un investissement dans notre avenir ;
  • Introduire le programme « Envolez-vous » pour aider à lancer les jeunes vers un avenir prospère :
    • Améliorer l’expérience sur les campus en rétablissant des services étudiants intégrés soutenus par des frais approuvés démocratiquement par les étudiants et les associations étudiantes ;
    • S’engager à couvrir les soins de santé mentale pour tous les jeunes de moins de 30 ans avec RAMO +, ce qui contribuera à donner à nos jeunes le soutien dont ils ont besoin pour bâtir l’Ontario de demain ;
    • Instaurer une période de grâce de 2 ans pour le remboursement sans intérêt des prêts étudiants. Le gouvernement de l’Ontario devrait soutenir ses étudiants en leur donnant les moyens d’atteindre la viabilité financière à partir du moment où ils finissent leurs études postsecondaires ;
    • Supprimer définitivement l’addition d’1% sur le taux préférentiel de la dette étudiante. Nous devons aider la prochaine génération à atteindre la viabilité financière afin qu’elle puisse devenir la meilleure possible, plus rapidement ;
    • Donnez aux étudiants les moyens d’obtenir leur diplôme avec moins de dettes d’études, et de ne pas en être accablés. Nos étudiants auront la meilleure opportunité de prendre leur envol dès l’obtention de leur diplôme et de commencer leur carrière et leur vie.
    • Le besoin pour du logement étudiant abordable est réel. Un zonage inclusif pour le développement de logements étudiants aidera les étudiants à trouver un endroit décent pour vivre près des universités et des collèges ;
    • Programme de cohabitation pour jumeler des aînés avec des étudiants.