L'éducation est la clé de l'autonomisation et d'un Ontario plus prospère

La prochaine génération a besoin d’un gouvernement qui est là pour eux

Le meilleur investissement qu’un gouvernement puisse faire est dans la prochaine génération. Au lieu de considérer les enfants comme un fardeau fiscal, le gouvernement de l’Ontario devrait faire tout son possible pour habiliter les élèves de la maternelle à la 12e année afin qu’ils puissent mener notre province vers l’avenir et faire de l’Ontario le meilleur possible.

Mon plan d’éducation vise non seulement à responsabiliser nos élèves, mais à leur envoyer un message selon lequel les générations précédentes les soutiendront tout au long de leur vie et ne les utiliseront pas pour équilibrer un budget ou marquer des points politiques.

Il ne sera pas facile de réparer les dommages causés par les conservateurs de Ford, mais nous devons à nos enfants et à nos jeunes non seulement de revenir au statu quo, mais d’être audacieux et de miser sur notre succès pour faire du système d’éducation de l’Ontario le meilleur au Canada. Dans le cadre de mon plan d’éducation, je m’engage à atteindre un taux de diplomation de 90 % au secondaire.

Voici comment nous réussirons.

1. Acquérir les bases

A. Inverser les coupes des conservateurs

    • Nos enfants ne devraient jamais être utilisés comme levier dans les négociations syndicales ou pour faire des économies. Un de mes premiers actes au gouvernement sera d’inverser les coupes néfastes des conservateurs dans l’enseignement primaire et secondaire qui ont laissé nos élèves dans des salles de classe surpeuplées et sous-financées. Cela comprendra un engagement à revenir à la taille moyenne des classes sous le gouvernement libéral précédent et à ajouter plus de programme sur l’histoire des autochtones.

B. Assurer un financement prévisible à long terme

    • Pendant trop longtemps, le financement de l’éducation a été soumis à une décision à court terme du gouvernement au pouvoir. Sous ma direction, l’obtention d’un financement prévisible à long terme pour les conseils scolaires sera une priorité. Je procéderai à un examen complet de la formule de financement. Cela impliquera également d’assurer un soutien suffisant aux étudiants ayant des besoins spéciaux, en particulier dans le Nord où l’accès à des spécialistes est limité.

C. Assurer un environnement d’apprentissage réussi

    • La réduction des coûts a forcé nos enfants à suivre des cours en ligne obligatoires pour obtenir leur diplôme et pour gérer des programmes obsolètes, en attendant que les conservateurs changent le matériel de classe qui ne satisfait que les idéologues du parti. Sous ma direction, les cours en ligne obligatoires seront supprimés et les programmes scolaires de base seront mis à jour uniquement sur avis d’experts. J’encouragerai l’apprentissage en ligne en soutenant les infrastructures à large bande, en particulier dans les collectivités rurales et dans le Nord.
    • Nous savons que les tests normalisés ont le mérite de maintenir la confiance du public dans le système d’éducation de l’Ontario. Cependant, d’autres formes de tests, y compris les tests aléatoires et les tests en classe, sont également valables. J’annulerais les tests standardisés en 3e année et fournirais des ressources pour l’évaluation en classe.
    • Je demanderais aux conseils scolaires de recueillir des données démographiques plus détaillées sur l’apprentissage et le bien-être des élèves.

2. Bâtir sur les fondations

A. Augmenter les opportunités d’apprentissage pratique et exploratoire

    • Partout dans notre province, les élèves apprennent dans un environnement avec moins de classes qui explorent les passions et enseignent les compétences pratiques requises dans la vie quotidienne. Sous ma direction, l’augmentation du nombre de cours d’enseignement des compétences pratiques de la vie et des sujets exploratoires sera un objectif clé de toute stratégie d’éducation. Un soutien aux espaces de création dans les écoles élémentaires sera mis en place. La 9e année sera l’année pour explorer tous les cheminements de carrière, y compris les professions spécialisées.
    • Je mettrai l’accent sur la « STEAM », qui comprend les sciences, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques. Cela comprendra un examen du
      programme de mathématiques par des experts et la formation de professeurs de mathématiques dans les écoles élémentaires.

B. Préparer la prochaine génération au marché du travail

    • Un objectif clé de notre système éducatif est de préparer la prochaine génération de travailleurs aux exigences du marché du travail. Dans les écoles d’aujourd’hui, cependant, les opportunités pour les étudiants d’acquérir une formation technique et d’apprendre comment leurs études s’appliquent aux cheminements de carrière font défaut, ce qui rend les choix de carrière difficiles. Je me concentrerai sur l’augmentation du nombre de programmes de carrière et techniques afin que les étudiants puissent acquérir l’expérience pratique et les connaissances nécessaires pour réussir sur le marché du travail.

C. Soutenir les enseignants et les aides-enseignants

    • Nous avons des enseignants bien formés dans cette province et nous devons faire confiance à leur jugement professionnel. Je créerai plus d’espace pour le jugement professionnel des enseignants et pour faire entendre des idées innovantes.

D. Instaurer l’engagement familial

    • Je présenterai des bulletins révisés dans le but de fournir aux parents une compréhension simple et plus complète des progrès de leur enfant.
    • Je rétablirai les subventions Parents pour le rayonnement qui soutiennent les activités du conseil scolaire local.

3. Prêter main forte

A. Créer un environnement sain, sûr et productif dans nos écoles

    • L’intimidation, la violence et les problèmes de santé mentale sont des réalités malheureuses pour trop d’enfants dans les systèmes scolaires d’aujourd’hui. Si nous voulons que nos enfants atteignent leur plein potentiel, nous devons nous concentrer sur leur soutien mental et physique en veillant à ce que nos écoles soient des environnements sûrs et sains. Si je suis élue, j’ordonnerai un examen complet des niveaux de personnel et des ressources spécialisés afin que nous ayons les outils nécessaires à la réussite des étudiants.
    • Je présenterai en assurant chaque jour 60 minutes d’activité physique aux élèves.
    • J’allouerai des fonds suffisants pour maintenir les écoles en bon état et fournir un environnement d’apprentissage sain aux élèves et aux éducateurs.
    • J’ai récemment entendu un jeune qui avait un ami au lycée qui n’allait pas toujours à l’école, car ses parents avaient peur que l’aide à l’enfance prenne leur
      fils s’il allait à l’école sans nourriture. Je présenterais des programmes de nutrition scolaire à l’échelle de la province.
    • J’exigerai que la couverture en santé mentale pour les enfants et les jeunes de moins de 30 ans soit couverte par l’Assurance-santé de l’Ontario. Cela comprendra la réintroduction du plan abandonné d’avoir un agent de santé mentale dans
      chaque école secondaire.