News

Communiqué de presse, News-1

La députée Mitzie Hunter demande au gouvernement de tenir sa promesse de fournir des fonds annuels pour les soins de santé mentale

févr. 26,2020

POUR DIFFUSION IMMEDIATE
26 février 2020

TORONTO, ON – Aujourd’hui, Mitzie Hunter, députée de Scarborough-Guildwood et porte-parole en matière de finances pour le Parti libéral de l’Ontario, demande au gouvernement de s’attaquer au doublement de la liste d’attente pour les services de santé mentale pour les enfants et les jeunes et de maintenir son engagement à égaler les investissements fédéraux dans la santé mentale et les dépendances dans le prochain budget. Des experts en politiques de santé mentale pour enfants et adolescents et des fournisseurs de services se sont joints à elle pour partager les dernières données sur les temps d’attente et partager leur expérience.

Au cours des deux dernières années, la liste d’attente pour les services communautaires de santé mentale pour les enfants et les adolescents a doublé, selon un nouveau rapport de Santé mentale pour enfants Ontario. Malgré les demandes d’aligner les mêmes investissements fédéraux dans le financement de la santé mentale et de la toxicomanie, les investissements du gouvernement n’ont pas suivi le rythme de la demande croissante de services.

Par conséquent, les Ontariens ont constaté une augmentation des coûts des visites à l’hôpital et donc des traitements en santé mentale et en toxicomanie. Le système est en crise et les enfants ne peuvent pas avoir l’aide dont ils ont besoin. Au cours des 10 derniers mois seulement, 5 étudiants de l’Université d’Ottawa sont morts par suicide.

La députée Hunter demande au premier ministre de tenir sa promesse et d’investir des fonds pour améliorer l’accessibilité des services et du soutien en santé mentale.

CITATIONS

«Même si ce gouvernement est heureux de chercher à faire des économies sur le dos de nos enfants et de nos jeunes, il y a un coût humain à l’inaction de ce gouvernement. Le premier ministre doit tenir sa promesse afin que les enfants et les jeunes puissent accéder aux services dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin. »
– Mitzie Hunter, député de Scarborough-Guildwood

«Lorsque les enfants attendent trop longtemps pour recevoir un traitement, l’impact sur leur vie, leur famille et leur communauté est profond. À l’heure actuelle, 28 000 enfants sont inscrits sur des listes d’attente pour recevoir des soins de santé mentale communautaires pour les enfants et les adolescents. Certaines familles attendent jusqu’à deux ans et demi. Il est urgent d’investir pour étendre les services communautaires de santé mentale aux enfants et aux adolescents de première ligne et réduire les temps d’attente à 30 jours ou moins. »
– Kim Moran, PDG, Santé mentale pour enfants Ontario

Contact :
Catherine Amburgey
camburgey@liberal.ola.org